x

En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
> En savoir plus

La synthèse du CSE du 29 octobre 2020

COVID

Après les annonces gouvernementales, la direction se prépare à décliner des règles basées sur une limitation du présentiel minimum pour assurer le bon fonctionnement des activités de l'établissement et des chantiers.

Une réunion extraordinaire du CSE / CSSCT est envisagée lundi 2 Novembre après-midi pour décliner et entériner la démarche retenue.

A date, l'établissement recense environ 50 cas potentiels / contacts et 5 cas positifs avérés.

 Vos élus ont demandé la réactivation et l'application stricte du protocole IBX F- 205225 pour protéger au mieux la santé de tous nos salariés.

Activité partielle : prolongation confirmée jusqu’au 31 Décembre

Suite à la signature de l'avenant n°2 pour la période Octobre-Décembre 2020, les conditions de rémunérations restent les mêmes (90% salaire net).

A date, le bilan s’élève à 48kheures utilisées par 449 personnes, sur un budget initial de 150kh.

Encore une fois, nous avons insisté pour anticiper les formations pour absorber la baisse de charge et limiter le recours à l'activité partielle.

Activité de l'établissement

Les équipes d'interventions ont été présentes sur 35 sites au mois de Septembre malgré la reprogrammation et l'étalement des arrêts.

L'activité d'étude liée aux grands projets reste soutenue, et notamment sur le RCCP.

Concernant le RGV de Koeberg en RSA, une dizaine de nos collègues sont déjà sur place pour préparer le chantier. Ils seront progressivement rejoints par le reste de l'équipe pour démarrer les activités de préfabrication avant un début du RGV prévu en Février 2021. Environ 100 salariés de notre établissement seront sur place pour ce projet.

Après un premier tassement en Octobre, la charge IBT pour les derniers mois de l'année s'annonce propice à la réalisation de formations et à la prise de congés.

Consultation du CSE sur la politique sociale de l'établissement.

Depuis la création du CSE, la direction et les RH de l'établissement n'ont plus la main pour aménager les accords centraux vis-à-vis des problématiques locales. La politique sociale d'entreprise répond à une logique réglementaire qui ne laisse plus la place au dialogue social local.

De nombreux accords centraux ont été récemment signés. Malgré des engagements systématiques en central de pouvoir compléter les accords en local, il ne nous a jamais été possible de modifier ou d'amender des aménagements locaux par la négociation.

Vos élus ne se retrouvent plus dans cette pratique des relations sociales ce qui a justifié un avis défavorable du CSE : 9 voix contre (FO – CGC – CGT) et 3 abstentions (CFDT).

Pour la suite

Une réunion extraordinaire du CSE est prévue le 02 Novembre.

La prochaine réunion ordinaire du CSE est prévue le 27 Novembre.

 

Pour plus d'information consultez les élus du CSE.

Rédaction : Carl Fraselle - Philippe Juppet - Frédéric Dugleux – Arnaud Bienvenu.

CSE Framatome Chalon Sully
www.ce-framatomechalon.fr